Homme de prière

Dessins divins

 

Par les événements providentiels, Dieu réunit ceux qu’Il choisit pour accomplir un Dessein d’amour. C’est la Dame de tous les Peuples qui allait être le lien entre cet auteur – jusque-là réservé à une élite intellectuelle et aristocratique – et son Oeuvre, l’Armée de Marie, dont Elle l’invitait, avec les petits, à devenir un témoin privilégié. Peu de temps après la fondation de l’Armée de Marie, le 28 août 1971, Raoul prend connaissance de cette Oeuvre.

Divine Designs

 

L’Armée de Marie

 

Au mois de décembre 1971, Raoul reçoit un courrier du Québec contenant le premier numéro d’une revue intitulée L’Armée de Marie, accompagné d’une lettre signée par Marie-Paule Giguère, fondatrice de l’Armée de Marie. En quelques mots, Marie-Paule explique ce qu’est cette Oeuvre et donne quelques précisions à propos de la Dame de tous les Peuples. L’ouverture d’esprit et la clairvoyance de Raoul sont étonnantes: il perçoit immédiatement la nécessité de cette Oeuvre divine en ce temps où l’Église s’engage dans la plus périlleuse tourmente de son histoire.

 

 

Première rencontre avec Marie-Paule

 

Deux ans plus tard, en 1973, il rencontre Marie-Paule venue à Paris avec le Père Philippe Roy, sa mère Laura Bégin et madame Rose Dessureault, marraine de l’Armée de Marie. Marie-Paule annonce alors à Raoul qu’il sera un jour relié à l’Armée de Marie d’une manière spéciale. Raoul ne peut évidemment pas comprendre comment cela pourrait se réaliser.

 

Pourtant, les événements vont s’enchaîner dans ce sens. Ainsi, son épouse Suzanne, après une longue et pénible maladie, décède le 26 février 1976. Comme Raoul est libre désormais, il offre ses services à l’Armée de Marie et, le 13 mai suivant, il commence avec joie et émotion la lecture des volumes de Vie d’Amour dont il saisit le caractère unique et le mystère.

 

 

Conférences

 

L’année suivante, les dirigeants de l’Armée de Marie lui proposent de venir passer quelques mois au Québec et il accepte l’invitation. C’est donc sous les auspices de l’Armée de Marie qu’il entreprend une tournée de conférences à travers le Canada et aux États-Unis, dans le Connecticut, invitant ses auditeurs à être attentifs aux signes des temps.

 

Au cours de son séjour, Raoul participe à l’implantation de la Milice de Jésus-Christ au Canada. Celle-ci, grâce à l’Armée de Marie, y connaîtra très vite une grande expansion.

 

Mais la contribution de Raoul à l’Oeuvre va beaucoup plus loin. Par ses connaissances, il fournit les notions qui permettent de comprendre ce qu’est réellement la Co-Rédemption. À la fin des années 1970, au cours desquelles Marie-Paule fait l’impressionnante ascension des différents mondes de la Création, la compréhension qu’a Raoul de la Terre Totale lui permet de la soutenir en lui expliquant ce qu’elle vit. Quant à Marie-Paule, elle confirme, par son vécu, que l’inspiration de Raoul est authentique.

 

Le 25 mars 1977, il reçoit la bénédiction des Fils et Filles de Marie avec une formule spéciale, afin qu’il devienne «le plus grand théologien de tous les temps». L’image qui accompagne cette bénédiction est celle de Notre-Dame-du-Cap, couronnée Reine du très saint Rosaire.

 

 

Installation définitive à Québec

 

Après deux autres séjours au Québec, Raoul s’y installe définitivement en décembre 1979, au rez-de-chaussée de l’immeuble situé en face du Centre International de l’Armée de Marie à Québec. Il y reconstitue, à petite échelle, son intérieur de Paris: les livres, les oeuvres d'art, les tableaux qu’il a lui-même composés à partir d’algues séchées ou d’ailes de papillon. Tout n’y est pas, mais l'essentiel s’y trouve. Même la fidèle perruche, témoin de la composition de tant d'ouvrages impressionnants!

 

 

Rédacteur en chef et travail d'écrivain

 

Durant les trois années suivantes, Raoul est rédacteur en chef de L’Étoile, le journal de l’Oeuvre qui succède au journal Marie. L’Étoile est le journal des signes des temps: tous ces signes auxquels le Concile et surtout le Pape Jean-Paul II demandent de prêter une grande attention.

 

Raoul poursuit aussi son travail d’écrivain: Sainte Catherine de Sienne (1980); Le Secret de la Salette (1981); une nouvelle édition, revue et augmentée, de La Dame de tous les Peuples (1982), livre dans lequel il ouvre l’intelligence des lecteurs à la compréhension des messages de la Dame; L’Apocalypse, tome 1 (1984) où il dévoile, chapitre par chapitre et verset par verset, tout le sens caché de cette œuvre prophétique qui clôt les Écritures. Viendront ensuite les tomes 2 et 3.

 

 

L’Homme Total dans la Terre Totale

 

En 1985, il publie ce que plusieurs considèrent comme son chef-d’oeuvre: L’Homme Total dans la Terre Totale. Il en remet un exemplaire au Saint-Père lors d’une audience papale en décembre de la même année.

Bien qu’il se cache derrière une apparence digne et sérieuse, voire sévère, Raoul aime aussi rire, lui qui est souvent la cible des taquineries du Père Philippe Roy. Une amitié sincère lie en effet les deux hommes qui prennent leurs repas ensemble au Centre international. Quant à Raoul, sa simplicité d’enfant lui permet même de rire de ses propres distractions... 

 

 

Fils de Marie

 

Ouverte à l’Oeuvre mariale qu'est l'Armée de Marie, l’âme de Raoul s'ouvre aussi à la Communauté qui en est issue. C'est cependant à la surprise de tous que Raoul prend l'habit des Fils de Marie, le 15 octobre 1987, en la fête de sainte Thérèse d'Avila.

 

Plus tard, à un confrère, il explique son geste en ces termes: «J'ai compris qu'il me fallait entrer en communauté, pour que Raoul disparaisse.» Mais ce qui est si simple à raconter ne dut pas être facile pour cet homme habitué à commander, et parfois même avec plus d'énergie que nécessaire...

 

 

Réforme intérieure

 

Mais Raoul a changé: il a fait sa réforme intérieure. Alors qu’il était habitué aux honneurs de ce monde, il est devenu un Frère en tout point semblable aux autres; alors qu’il était habitué aux plaisirs de la bonne chère et de la haute société, il se contente facilement des repas plus modestes de la communauté; alors qu’il avait l’habitude d’imposer ses goûts et ses idées, il est devenu comme un petit enfant. Ses journées sont parsemées de mots d'esprit, de bonne humeur, de la joie que lui apportent divers petits riens. À la fin de sa vie, le Seigneur le dépouille même de ses facultés intellectuelles. À certains moments de plus grande lucidité, il le perçoit douloureusement et, parfois, il ne peut contenir ses larmes.

 

 

Derniers moments

 

Hospitalisé le 26 décembre 1996, Raoul s’éteint doucement et paisiblement le 8 janvier 1997. Dieu se révèle enfin à son fidèle serviteur qui L'a si bien fait connaître par ses paroles et par ses écrits. 

 

 

Vibrants hommages

 

Écrivain et auteur dramatique, reconnu en France dans les années 1960 et 1970, Raoul Auclair avait progressivement sombré dans l'oubli, se consacrant à cette Oeuvre qu’est l’Armée de Marie, si méprisée et si décriée. Mais l’Oeuvre ne l’a pas oublié et, à trois reprises, Marie-Paule, lui a rendu un vibrant hommage.

 

 

Hommage à Raoul - 1984

 

En 1984, au cours du pèlerinage que l’Armée de Marie fait en Europe en l’honneur de l’Apocalypse, Marie-Paule lui remet, à Lourdes, une grande pièce en émail sur cuivre représentant l’Agneau de l’Apocalypse et lui rend cet hommage: 

 

Mais pour nous, de I'Armée de Marie, c'est surtout vers Marie Immaculée que monte notre prière de reconnaissance pour I'apport précieux que nous a fourni Raoul depuis sa venue en terre canadienne. II nous a permis de situer, dans le contexte et la lumière eschatologiques, le rôle que I'Armée de Marie est appelée à jouer en cette fin des temps, à la suite de la Co-Rédemptrice, «I'Envoyée» du Père et du Fils pour chasser Satan et annoncer le Saint-Esprit.

 

Avec Raoul nous avons vécu des heures inoubliables. Tant de jeunes et de moins jeunes, après avoir lu ses écrits, ont compris la grandeur à la fois sublime et tragique du temps que nous vivons, ce temps-charnière entre deux mondes, I'un déjà révolu, I'autre encore à découvrir. Mus par cette foi nouvelle, ils ont repris le chemin de I'Église et de la pratique religieuse, ils ont repris, à la suite de celui qui leur avait ainsi ouvert la voie, la conquête de ce monde nouveau dont on perçoit déjà la nature et dont on vit déjà les prémices.

 

Comment, dans ce cas, nos sentiments de gratitude ne vous seraient-ils pas acquis, cher Raoul? Ils le sont depuis longtemps, vous le savez. Aussi est-ce avec une joie profonde que les Chevaliers de Marie s'associent à I'offrande de I'humble présent que voici: I'emblème officiel du «Pèlerinage de l’Apocalypse», en émail sur cuivre, offert au «Révélateur de l’Apocalypse» que vous êtes, à qui nous réitérons nos hommages sincères, tout en vous assurant de nos prières.

 

 

Hommage à Raoul - 1987

 

Trois ans plus tard, au cours du pèlerinage en l’honneur de la Sainte Croix, en Italie, Raoul reçoit la médaille du Mérite littéraire pour ses oeuvres eschatologiques et mariales. 

 

La première médaille qui sera décernée est celle du mérite dans le domaine littéraire. Il s'agit des oeuvres mariales et eschatologiques de Raoul Auclair que nous apprécions doublement parce qu’elles trouvent leur fondement dans la bible même. Nous remettons à Raoul la médaille de la Vierge de l'Apocalypse qui est celle de Notre-Dame de Guadelupe. Nos félicitations Raoul et reconnaissance pour vos écrits.

 

 

Hommage à Raoul - 1994

 

Enfin, le 31 mai 1994, un dernier hommage lui est rendu dans le cadre d’un pèlerinage en Autriche:

 

En terminant, qu’il me soit permis de vous rappeler que je ne fais rien dans l’Oeuvre qui ne me soit commandé. Il y a donc plus d’un mois, il m’était demandé de préparer un hommage à Raoul Auclair à l’occasion du pèlerinage. Cinq fois, cette demande me fut répétée. Je ne refusais pas, mais j’attendais les précisions pour agir. Or, cet hommage devait rappeler l’Oeuvre eschatologique et mariale accomplie par cet homme d’envergure littéraire qui, ayant compris le message mystérieux de «Vie d’Amour», n’a pas hésité à quitter Paris, ses amis, sa grande renommée d’écrivain (renommée internationale, s.v.p.), en ces lieux de haute aristocratie où il évoluait, pour, avec les petits que nous sommes, venir vivre, en Nouvelle-France, des moments sublimes en venant prendre connaissance des interventions célestes et de leur réalisation.

 

Et il m’était demandé que cet hommage soit rendu à Raoul au moment du banquet, le jour de l’ordination. Ce n’est qu’en accomplissant cette demande céleste, au moment où je terminais la préparation de cet hommage que j’ai constaté que l’exigence divine, en ce jour (ou en ce jour du banquet) serait le 31 mai, jour de prédilection de la Dame de tous les Peuples, maintes fois exprimé dans ses messages. (1.40) Soyez béni, Raoul! Et que Marie, Mère et Dame de tous les Peuples vous accueille dans son paradis et vous récompense pour tant de travail accompli pour Elle avec amour. Et voici, en souvenir de ce grand jour, la statue qui la représente si bien et qui vous est présentée par le Père Victor Rizzi. 

 

C’est avec émotion que Frère Raoul reçoit cet hommage, voulu et demandé par Dieu qui appose ainsi un sceau divin sur son oeuvre et sur toute sa vie.

 

 

«Le plus grand théologien de tous les temps»

 

Aujourd’hui, l’Oeuvre continue à perpétuer le souvenir de cet homme d’envergure qu’a été Raoul Auclair, et elle a notamment reconstitué ses appartements de Québec dans un petit musée à Lac-Etchemin, au sous-sol de Spiri-Maria.

 

Raoul est parti sans avoir pu terminer le quatrième et dernier tome de L’Apocalypse, alors même qu’il avait pressenti depuis si longtemps et déjà largement expliqué que le contenu de ce livre de saint Jean se rapporte à l’époque actuelle. En effet, déjà en juillet 1960, il écrivait à une amie: «(...) il faudra être fort dans les temps où s’accompliront ceux qui naissent aujourd’hui. Ils connaîtront les jours de la Séduction; il leur faudra résister à quelque chose de quasiment irrésistible... Il n’y a plus désormais d’autre alternative: il faut, des enfants, faire des saints en vue des jours du grand Passage.

 

«Ceux qui seront forts, parce qu’ils seront purs, vivront des heures terribles, mais merveilleuses; la félicité dont ils jouiront, même ici-bas, sera à la mesure des dangers qui les assailliront et dont ils ne triompheront que par la plus parfaite charité et le plus total abandon à Dieu, ou plutôt à Marie, qui a été offerte par Dieu aux hommes comme ultime recours dans ces ténèbres qui vont couvrir la terre.»

 

Raoul s'est livré à Marie avec un amour d'enfant et il est entré dans ses Mystères avec une foi joyeuse. Il est parti, ouvert à la Lumière où tout être revit, laissant derrière lui une oeuvre impressionnante. Et les générations futures comprendront que Raoul a parfaitement «accompli» la bénédiction qui promettait de faire de lui «le plus grand théologien de tous les temps»!

© 2019 - Publications Raoul Auclair Inc   Québec, Canada

Raoul à l'aéroport